Samedi 27 août 2011 6 27 /08 /Août /2011 09:00


Bienvenue sur un article qui restera en page d'accueil et vous permettra à vous, lecteurs de mon premier roman, de laisser vos impressions sur ce livre que vous venez de refermer.

Vous savez que je me considère comme une écriveronne, et non comme une écrivaine, ce qui sous-entend que mon écriture est (largement) perfectible. Aussi vos commentaires, avis, critiques, opinions et impressions sont essentiels pour moi si je veux continuer d'avancer.

Alors je vous passe la plume, enfin le clavier, sur ce billet qui va devenir une place publique pour parler autour de ce roman sentimental et populaire.

Je vous lirai avec attention et répondrai à vos éventuelles questions.

D'avance, merci !

Karine
Par K.Rine - Publié dans : Je suis écriveronne - Communauté : Passion: l'écriture
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

J'ai ADORE ce livre ! Je l'ai commencé en fin d'après-midi et terminé en début de matinée car je voulais toujours savoir ce qui arriverait !Je trouve que le lecteur est tenu en haleine ce qui donne cette envie constante de savoir ce qui va se passer !Le personnage de Marjolaine est très attachant et comme elle a une relation amoureuse pleine de rebondissement, on ne peut jamais prévoir ce qui va arriver .Ce livre est très bien écrit mais pour autant facile à lire .Il a toutes les qualités requises et change du livre romantique de base souvent un peu niais où le héro avoue sa flamme à la fin du livre qui se termine par un baiser .Ce livre est vraiment au-dessus de çela .Je le conseille vraiment à tout le monde !Heureusement qu'il a été publié ! ^^
Commentaire n°1 posté par Doriane le 10/11/2008 à 20h33
Quelle tirade !! Merci beaucoup, chère Doriane, de t'être lancée la première dans ces commentaires ! Joli et courageaux geste que voilà ! Et merci pour cette belle critique explicite, c'est tout à fait le genre de commentaire qui peut me faire avancer ! :-)
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h34
J'ai adoré dévorer le roman de Marjolaine et attends de pied ferme la parution du prochain manuscrit (C'est mon seul reproche,j'execre tapuscrit;le son heurté de ce mot,mon coté réac peut ètre,tape t'on vraiment sur le clavier?si on écrit avec la main et le coeur je préfère conserver manuscrit.
Commentaire n°2 posté par Christian Delanoy le 11/11/2008 à 22h36
Oh la la, voici un avis qui me fait bien plaisir ! Merci beaucoup de venir le partager sur ces pages !
Pour le mot tapuscrit, c'est celui qui est employé dans l'édition. Mais je comprends parfaitement ce que vous voulez dire. Et votre argumentation finale sur le fait d'écrire avec son coeur va droit au mien. A très bientôt !
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h32
je viens (enfin) de la reçevoir ce matin, je le commence dès ce soir :-)
Commentaire n°3 posté par LAFAILLI le 13/11/2008 à 12h22
Yes ! Bonne lecture !! :)
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h30
Bonjour, Ayet, j'ai terminé de lire le Roman, amusant, riant, vif, bien écrit. Pour un premier, c'est peut-être autobiographique ? Un peu certainement, c'est ce qu'on voudrait savoir..... Bonne chance à son auteure, et encouragements pour le suivant.
Commentaire n°4 posté par Ribambel le 13/11/2008 à 18h50
Je ne vais pas mentir : je crois qu'il est impossible de ne rien trouver d'autobiographique dans un de mes écrits. Il faut bien s'inspirer de ses propres émotions, de ses propres souvenirs pour en créer de nouveaux de toutes pièces. Maintenant, de là à vous révéler lesquels... ;)
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h30
J'entends le miaulement de mon portable... Qui peux donc m'appeler ? Cela ne pouvait tomber à un plus mauvais moment ! La curiosité l'emporte : un coup d'oeil sur l'écran. Flûte ! C'est elle ! JE ne peux pas ne pas répondre ! Je coupe son joyeux flot de paroles : -"Ecoute, est-ce que je peux te rappeler plus tard ? Je suis avec Marjo' et là ça ne peut attendre ! Le rire de Karine se fait entendre. - Ok à tout de suite , alors." ET je replonge et ne peux reprendre mon insu-portable (comme l'a dit R. Cassel sur les ondes, il y a quelques jours) qu'une fois le roman fermé. Qu'une fois même la postface et la note de l'éditeur avalées. Je reprends donc mon téléphone et lance un "waouuuuuuuuuuuuuuuuu" à la fois admiratif, soulagé et frustré aux oreilles de Karine. Voilà, je ne suis en aucun cas à la hauteur des propos de Doraine ou de Michel. Je n'ai ni la verve de l'un, ni la finesse d'analyse de l'autre, mais je pense que la narration de cet épisode (véridique) vous fera comprendre ce que j'ai pensé du roman de Karine ... euh non, de Marjolaine, ce que j'ai ressenti en le lisant. Braov et merci.
Commentaire n°5 posté par Fof le 16/11/2008 à 15h21
Ouh la... Comment ça "un waouuuuuuuuu soulagé et frustré" ? voilà que je frustre mes lecteurs : crotte de biquounette, ce n'était pas du tout mon objectif !! ^^
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h27
admiratif (tu n'as pas posé la question) : je pense que cela se passe d'expication. soulagé : parce que je vasi enfin pouvoir reprendre une vie normale et me relever du canapé ! frustré : parce qu'on en voudrait bien encore un peu, même si ton roman n'a pas du tout un goût d'inachevé, mais j'aurais bien lu encore quelques pages. Parce que ........ c'ets pour quand le prochain ?!?
Commentaire n°6 posté par Fof le 16/11/2008 à 15h31
Hé beh...
Ben, j'sais plus trop quoi dire là, j'me sens toute bêêêête... heu... merci !!!
Le prochain et bien... il est presque terminé ma foi ! ;-)
Réponse de K.Rine le 16/11/2008 à 15h35
Un commentaire...à propos d'une roman écrit par un auteur que l'on connaît ...c'est délicat! Un commentaire...un commentaire.......un commentaire ? Et bien : BRAVO! Bravo pour ce roman finalisé. Bravo pour cet objectif atteint ! Bravo pour la volonté, la persévérance ! Bravo pour réussir à mener de front une vie de femme, de mère, de fille, d'enseignante et d'auteure ! Bravo pour ce joli personnage de Marjolaine tout en retenue et en passion! Bravo pour cette histoire d'amour qui nous tient jusqu'à la fin. Bravo Karine! NATHALIE.
Commentaire n°7 posté par Nathalie le 16/11/2008 à 17h10
Merci ! En lisant tout cela je n'ai plus qu'une envie : donner à lire mon second roman ! Que de plaisir et de bonheur partagé ! Merci encore !
Réponse de K.Rine le 18/11/2008 à 12h47
Merci K-Rine pour ce bon moment que j'ai passé avec Marjolaine sur la côte Vendéenne, elle est très attachante, et j'aimerais bien connaître la suite ... c'est bon signe ça en général non ? ;-)
Commentaire n°8 posté par lafailli le 18/11/2008 à 22h11
Oui !
Je ne suis pas certaine de donner une suite à Marjolaine, quoique pourquoi pas, j'aurais quelques idées... Mais chhhtt.
En tout cas, le second roman est en cours et sera j'espère bientot lu par le comité de lecture des EMC (et accepté ?!)
Réponse de K.Rine le 20/11/2008 à 10h45
Marjolaine a ensoleillé cette journée pluvieuse. Moi qui,d'habitude, papillonne d'un livre à l'autre, je lui suis resté fidèle jusqu'à la dernière page trop vite arrivée. Bravo Karine! Maintenant, j'attends Johanne. Merci pour la gentille dédicace.
Commentaire n°9 posté par Gaëtan Rudent le 19/11/2008 à 01h12
Voici très certainement l'une des plus belles critiques que je pouvais recevoir car elle vient de l'auteur d'un livre que j'ai beaucoup aimé !!! Je suis donc bien heureuse d'avoir pu vous rendre la pareille en vous emmenant en balade quelques heures aux cotés de Marjolaine tout comme vous m'avez fait voyager auprès de Pamphile ! Et pour tous ceux qui liront ces lignes, allez jeter un coup d'oeil au superbe livre de Gaetant Rudent en cliquant sur ces mots... !
Réponse de K.Rine le 20/11/2008 à 10h49
Je peux enfin prendre le temps de vous parler du "petit livre rose" (moins connu pour l'instant que son grand frère le rouge, mais sait-on jamais ?). J'étais impatiente de connaître la suite des deux premiers chapitres et je n'ai pas lâché Marjo pendant deux jours, pour la laisser, c'est vrai, à regrets à la fin de ma lecture. Ce livre vous ressemble, il est plein de vie, de gaité, d'élan. On suit Marjolaine, on vit avec elle, on monte, on descend, on part, on revient, et surtout, on ne s'ennuie jamais. Nos amis les sportifs du sud-ouest diraient que c'est un essai transformé ! Les images sont douces, le style est fluide, on se laisse glisser comme sur les flots ... sauf quand on se cogne violemment à un rocher, toujours le même, qu'on rencontre à plusieurs reprises : le tapuscrit !!! Ouille !!! il fait mal celui-là ! Chère Karine, dussiez-vous écrire la première ligne ou le mot fin, je vous en conjure, prenez la plume, ou le bic, ou le roller ou ce que vous voulez, mais mettez-y la mimine, qu'on puisse enfin reparler de manuscrit !!! (essayez de convaincre votre éditeur par la même occasion). J'ai reposé Marjo sur la table, à côté de mon lit, et quelques soirs, lorsque je suis épuisée, au delà des mots, comme hier, j'attrape mon petit livre rose et blanc et je m'offre un crêpe ou une balade en bord de mer, bref, je me détends et écoute ma copine Marjolaine me raconter sa journée. Je m'endors alors, paisiblement, mes soucis envolés, plus légère d'avoir partagé quelques moments de la vie de cette petite infirmière pas comme les autres. J'attends calmement, car vous m'avez appris la patience, la fin de la prochaine œuvre, mais bon ne tardez pas trop quand même, vous nous avez mis en appétit ! J'y pense, et si vous nous écriviez la suite les aventures de Marjolaine, un "feuilleton" avec de nouvelles aventures. Après tout les personnages existent, bien campés, familiers, on aimerait bien savoir ce qu'il peut se passer maintenant, avec des rebondissements, des départs, des retours, des trahisons, des alliances inattendues, la vie quoi ! Bon je vous laisse tranquille, vous avez en plus de toute votre petite famille, quelque chose au chaud sur l'ordinateur, après tout c'est vous le chef sur le clavier, seul maître à bord,alors tenez bon la barre !
Commentaire n°10 posté par Nathalie Gaucher le 20/11/2008 à 17h35

Ah décidément, le mot "tapuscrit" aura fait... couler de l'encre !

Merci beaucoup Nathalie pour votre touchant témoignage empli de poésie. Je tiens bon la barre (et la souris !) et le prochain sera bientôt soumis au vote du comité de lecture, promis !


Quant à faire une suite à Marjolaine, j'avoue y avoir pensé et avoir quelques idées, mais je veux me "faire les dents", ou plutôt les doigts (!), sur d'autres genres et d'autres histoires avant d'y revenir... peut-être !

Réponse de K.Rine le 22/11/2008 à 16h16
Enfin il est là dans ma boîte aux lettres !! J'ouvre les enveloppes, je déchire, m'énerve, découpe et arrive quand même à dénicher le mien rien qu'à moi, dédicacé!! Je n'ose m'assoir: que vais-je faire si je ne peux plus me descotcher du bouquin... Et ça fait quoi de lire quelqu'un que l'on connait par coeur... Je tourne et retourne le livre indécise... Juste une page... Pour le fun... Je lis les premières pages... "maman?!? Tu m'aides à faire les maths..." Bon je lâche le livre à regrêts... Tant pis ce sera pour demain... Voilà ça fait, que depuis la réception du livre je n'avance que page par page et ça va pas vite !! Mon Daniel à qui j'ai offert un bouquin, va plus vite que moi alors que ce n'est pas du tout un lecteur... Comme quoi tu feras changer tout le monde... Moi j'aimerai trouver quelques heures d'affilées pour me poser et lire Marjolaine et apprécier mais ça va être dur... Mais ça viendra... Je suis ravie du succès de ton livre...Formidable
Commentaire n°11 posté par Lène le 21/11/2008 à 15h12
Rhhaaaa, et me voici condamnée à attendre que ma meilleure amie ait quelques heures de liberté pour avoir son précieux avis sur mon roman ! Grrrr... :-)
Réponse de K.Rine le 22/11/2008 à 16h14
Après avoir fait le tour des femmes de la famille, ton livre a reçu l'approbation de son public... l'écriture est fluide, on lit ce livre sans relever la tête, j'ai beaucoup aimé marjolaine et sa force d'aimer, nous adhérons et attendons le second, puis les autres avec une vive impatience... Merci Karine !!
Commentaire n°12 posté par céline le 23/11/2008 à 15h08
Merci à toi d'avoir cru que mon livre valait la peine de miser dessus !
Et merci à tous mes lecteurs pour cette chaleur que je reçois quotidiennement... C'est vraiment un très beau rêve qu'il se réalise et je n'ai qu'une seule envie aujourd'hui : vous donner encore plus dans le prochain roman !
Réponse de K.Rine le 03/12/2008 à 20h02
Le voilà, il est arrivé celui que j'attendais depuis ....... quelques temps. L'ouverture, où est l'ouverture de cette ... enveloppe? Ah voilà! Waouuuuuuh !! la couverture, elle me prend aux tripes (faut dire que ma maman s'appelait Rose) Allez ouvre-le! non, non pas maintenant! mais si, allez!! Bon j'y vais! La dédicace! rien que pour moi!!! Eh bien voilà, je n'ai pu me retenir de commencer la lecture ...... et au bout de trois pages, une seule envie, celle de continuer ... . Mais je ne puis entreprendre plusieurs livres à la fois, alors une seule solution: vite finir celui qui est sur ma table de chevet, afin de pouvoir retrouver Marjolaine et son trouuseau de clés ... Mais pas de doute je reviendrai faire la critique de ce premier livre, mais certainement pas le dernier, de mon auteure (pardon écrivonne) préférée. A bientôt donc !!
Commentaire n°13 posté par mama le 23/11/2008 à 17h17
A très vite, oui !!!
Et de visu aussi, j'espère...
Bisous à toi !
K.
Réponse de K.Rine le 03/12/2008 à 20h00
Ayé. Lu. Je disais l'autre jour que c'était une révélation pour moi, je pèse mes mots. Même si j'écris, je ne suis pas une grande lectrice et donc pas une référence critique non plus. Mais si y a bien un genre dont je n'ai jamais été fan, c'est bien les romans d'amour. Alors j'avoue, j'ai mis du temps à l'ouvrir. La peur aussi de ne pas arriver à rester objective, comme un nul en maths qui rate 2+2 parce qu'il est convaincu d'être nul. Tout comme l'angoisse de ne pas aimer et trouver les mots pour le dire car la critique est dans les deux sens et je m'y suis toujours tenue. Si j'aime je le dis, si j'aime pas, je le dis aussi, mais c'est très ardu. Il faut pour ça que l'auteur accepte la critique de ses écrits et non de sa personne, ce qui n'est pas la même chose. (et non.) Bref. Arrivée à la presque fin du 1er chapitre, j'ai dû me faire violence pour refermer le livre, il était très tard et je ne voulais pas lire fatiguée. Et c'est quand les 2 jours suivants, Marjolaine m'a accompagnée partout dans la maison, le canapé, le lit, la cuisine, les toilettes, que j'ai compris que je l'aimais ce livre. J'ai aimé le fond et la forme. J'ai aimé le malmener comme je le fais avec tous les livres que je lis passionnément. Corner les pages, le poser, le laisser en vue, surtout pas remis avec un marque-page sur l'étagère, mais bel et bien comme un être vivant, un compagnon provisoire. J'ai aimé Marjolaine et toute la petite troupe. J'ai aimé cette Vendée que je connais mieux. J'ai aimé le rythme, le ton, l'histoire les gens. J'ai surtout aimé aimer ce genre de lecture. Et ta réussite réside en ça je pense comme tous les auteurs qui arrivent à captiver les lecteurs. Je ne me suis pas imposé un rythme de lecture. Je ne sais pas s'il se lit vite ou pas. Je l'ai pas lu, je l'ai vécu. Voilà. Merci.
Commentaire n°14 posté par Mélina le 24/11/2008 à 21h22
J'ai mis bien longtemps à te répondre parce que, en fait, je ne sais pas quoi dire d'autre qu'un grand MERCI...
Tu m'as laissée sur les fesses là... Je ne m'attendais pas à un tel éloge ! ^^
Gros bisous tout parfumés du bonheur d'avoir su te faire plaisir !
K.
Réponse de K.Rine le 03/12/2008 à 20h00
J'ai tout lu en une soirée et j'ai adoré!!! Surtout cette saleté d'Anabelle. Qui n'en a pas eu une comme ça dans sa classe? La bourrique mais malgré tout mon personnage préféré avec la tante Judith. Donc je passe commende pour le suivant: Anabelle humiliée à mort tente par tous les moyens de se venger..... un meurtre, peut-être?
Commentaire n°15 posté par Fred le 08/12/2008 à 17h35
LOL ! Excellent !! Anabelle meurtrière !! J'ai toujours rêvé d'écrire un livre en collaboration avec les lecteurs qui me diraient au fur et à mesure leurs envies. LOL !
Réponse de K.Rine le 20/12/2008 à 19h22
En visitant le blog de lafailli dont j'aime énormément le travail, je tombe sur un hommage à un livre. J'aime les livres. Cette photo me touche, le titre se tapit dans un coin de ma tite tête. Quelques clics plus tard, j'atterris sur votre blog. Je vous lis, je vous découvre au travers de vos billets. J'aime... Dans les commentaires, je découvre le post élogieux de Mélina dont j'apprécie également les billets, l'écriture et les échanges. Votre livre m'intrigue, j'ai envie. Je finis par le commander, impatiente. Le lendemain, un bug informatique m'amènera à échanger avec votre éditeur. Très surprise au début, un tantinet inquiète quant à une éventuelle arnaque sur la Toile, nous échangeons. Son ton est cordial, gentil, prévenant... j'en suis soufflée ! Je ne m'y attendais pas de la part d'un éditeur, pis avec un vrai mail que pour moi, pas de ces trucs tous fabriqués, laconiques, froids, impersonnels dont on inonde les boites. Nan-nan, un vrai échange et très plaisant à lire, avec ses mots et ses couleurs choisis ! Mon livre arrivera bien à bon port, dans ma boite aux lettres, peu habituée à ce que je l'ouvre et la referme autant de fois par jour, au cas où, moi qui lui passe si souvent devant sans même l'ouvrir, laissant volontiers y dormir les factures. Il est 16h00. Mon paquet en main, je pénètre chez moi. J'ai passé une journée harassante, mes yeux me brûlent de s'être esquintés d'attention forcée au travail. La barbe ! Mon ordinateur est en rade, je tourne en rond, en manque. Il faut que je le restaure. J'ai envie de hurler ! Pendant la procédure, pour tromper l'attente, j'ouvre votre livre. Il me happe. Doucement, s'égrennent lentement les 7 coups du clocher de l'église non loin... Mon ordinateur a fini depuis belle lurette, a redémarré seul, sans moi... le soir est tombé et moi, j'ai pénétré dans l'univers de l'extraordinaire Marjolaine. Tel un ange gardien, je la vois évoluer sous mes yeux... Au fil des pages, au détour des paragraphes, j'en ai des frissons de plaisir, d'émotion, de délice ! Malgré le tourbillon actuel de ma Vie qui fait que mon expression favorite du moment est "j'ai pas l'temps", j'ai fini votre livre hier, au petit matin, vers 3 heures. 2 jours et une poignée d'heures après l'avoir ouvert... Tant pis pour les heures de sommeil sacrifiées, tant pis pour toutes ces choses reléguées au 2nd plan... En échange, j'ai voyagé, j'ai oublié mes tracas et mes soucis et j'ai pris une avalanche d'émotions bénies... MERCI à vous, K-rine, J'ai hâte de vous lire de nouveau ! Vraiment... Petit Bonbon
Commentaire n°16 posté par Petit Bonbon le 18/12/2008 à 21h47
Quel témoignage ! De ceux qui m'obligent à m'assoir précipitamment, les yeux exorbités, le filet de bave aux lèvres, incapable de ciller ou de déglutir pendant toute cette belle lecture !
Oui, vous avez raison en ce qui concerne mon éditeur : il se dit humaniste et le terme est bien choisi. Il aime son métier, ses auteurs et leurs lecteurs. Et il nous entraîne dans sa passion. C'est donc avec toujours beaucoup de plaisir que je fais les dédicaces de mon roman et que je les envoie à travers la France (voir le Canada !), car je sais que peu de maisons d'éditions offrent à leurs lecteurs cette petite attention...
Quant à la lecture de mon premier roman, le plaisir que j'ai pris à lire votre témoignage est immense car il correspond tout à fait à mes espérances : emmener mes lecteurs loin de leur quotidien, dans un autre univers, comme une parenthèse dans nos vies.
Merci beaucoup pour ces lignes que vous avez pris le temps d'écrire !
Au plaisir de vous rencontrer un jour,
Karine
Réponse de K.Rine le 20/12/2008 à 19h28
Chère Karine, Bien que la température de la maison ne soit pas propice à la lecture (18°, la clim reversible est toujours très merdique”), j’ai lu avec beaucoup de plaisir ton bouquin, et j’aurai même été capable de le dévorer d’un seul coup, mais il a fallu que je me bouge un peu pour supporter ces 18°, à savoir aspirateur, wassingue, cuisine, et four... Et la lecture a duré... Donc maintenant, j’attends la suite des aventures de ta petite infirmière “écrivain”. Chapeau bas pour ce qui est de mon jugement. Le livre va passer dans les mains de Gérard maintenant. Je t’embrasse ainsi que Fred et les enfants, Florence
Commentaire n°17 posté par DOMENC CARVILLE le 11/01/2009 à 16h41
J'ai aimé ton livre. je n'ai pas aimé le mot "tapuscrit".
Je partage ton sentiment de laisser Marjolaine vivre sa vie sans nous, au moins pour le moment.
Tu peux nous compter parmi les prochains lecteurs car tu bénéficies désormais d'un préjugé favorable de notre part. Merci !
Commentaire n°18 posté par Gérard le 07/04/2009 à 12h01
Cela me fait rudement plaisir de voir que mon premier roman vous a plu...  Espérons que le second voie le jour et vous plaise tout autant !
Pour le mot "tapuscrit", tu n'es pas le seul à ne pas aimer !! ^^
Réponse de K.Rine le 10/04/2009 à 08h52
Karine, j’ai bien l’impression de la connaître depuis un bout de temps, cette fille-là. Je naviguais sur son blog à l’époque où j’en étais encore à la correction de mon roman. Son humour m’amusait et son dynamisme m’a redonné courage plus d’une fois. Le roman de Marjolaine, j’en ai entendu parler avant même qu’il soit édité dans la collection Passionata des Nouveaux-Auteurs : j’ai suivi son parcours antérieur. M. Amazone a bien voulu m’en céder un exemplaire, avant que ses petits frères n’envahissent les supermarchés.

Je l’ai dévoré en deux lectures : je n’ai jamais su garder une part de dessert pour le lendemain. C’est tout de suite, ici et maintenant, ou rien. (Sans compter que j’avais déjà mangé le cookie avant d’ouvrir le livre.)
Je crois qu’il est difficile de ne pas s’attacher à cette héroïne qui ne vit que pour le roman qu’elle est en train d’écrire. Difficile parce que tout auteur aurait du mal à ne pas s’identifier à elle et à son rêve, et là, c’est déjà gagné pour l’écriveronne qui nous fait partager ce que nous connaissons tous. Il n’est pas une réflexion qui ne nous fait dire : « Ah oui, ça c’est vrai. Moi aussi je fais comme ça. »
J’ai eu quelques éclats de rire, comme la rencontre avec Mathieu et le coup du téléphone avec tante Judith. Un moment d’émotion aussi avec le décès à la maison de retraite. Pour moi, ce qui fait la force de ce roman, c’est le « vrai » qui se dégage de cette histoire, et donc de l’écriture de son auteur. Une authenticité qui me donne envie de poursuivre un bout de chemin avec Karine. Je sais donc ce qu’il me reste à faire : acquérir maintenant L’arbre de Johanne.
Commentaire n°19 posté par huguette conilh le 06/06/2010 à 16h20
Bonsoir Karine, cela faisait plus d'une semaine que j'avais reçu ton roman, il était posé dans ma bibliothèque attendant sagement que je finisse mon Vargas du moment... Cet après-midi, vers 13H30, je couche mon fils et je me dis "tiens je vais commencer le roman de Marjolaine avant de faire moi aussi une petite sieste". La suite est que je n'ai pas pu refermer le livre, j'ai lu pendant 2 heures, sans m'arrêter... j'ai été captivée mais aussi capturée par cette histoire, que dire de plus? j'ai voulu connaître toute l'histoire, ne pas attendre et j'ai adoré. Comme toutes les lectures passionnantes, on veut tout lire, s'immerger dans l'histoire et quand c'est fini on voudrait y retourner...
Merci pour ce moment d'évasion
Sandrine
Commentaire n°20 posté par sandrine le 13/06/2010 à 21h44

Quand je peux faire passer quelques heures agré"ables aux mamans overbookées je suis super heureuse ! Merci pour ta critique ! J'espère que tu me donneras donc aussi ta critique sur L'arbre de Johanne ;)

Réponse de K.Rine le 01/07/2010 à 17h44
tout d'abord je te remercie pour ce roman formidable que j'ai dévoré
Marjolaine est très attachante et tout de suite je me suis reconnu en elle , je crois que tu devines pourquoi.
J'ai eu le coeur sérré quand elle revivait la mort de ses parents , émue quand elle s'ouvrait à Mathieu... en colère quand elle lui voulait bref , j'ai vécu ce roman
Par contre c'est moi ou au départ le père de Marjolaine s'appelle Thierry et ensuite Henri ? j'ai peut être rêver
bisous
ps: ma prochaine lecture "l'arbre de Johanne"
Commentaire n°21 posté par Christine D le 18/02/2011 à 19h47

Merci pour ce beau commentaire : j'essaie de faire venir mes lecteurs au plus près de mes personnages aussi je suis heureuse quand je lis que tu as ressenti les émotions de Marjolaine.

Pour le père de Marjo tu as tout à fait raison, c'est la "boulette" du livre qui n'a pas été corrigée ! Bien vu ;-)

Vivement ta critique sur Johanne !

Réponse de K.Rine le 19/03/2011 à 08h58
Pas de doute, Karine à du talent. J'ai dévoré le roman de Marjolaine
Commentaire n°22 posté par isabelle orsini le 24/03/2011 à 21h37

Merci beaucoup d'avoir laissé votre avis, et à très vite pour de nouvelles lectures ! ;-)

Réponse de K.Rine le 24/03/2011 à 22h10
voici venu le temps pour moi de venir vous laisser un petit commentaire sur ce premier ouvrage que j'ai lu de vous.
Et sur les pas de la douce Marjolaine,
J'ai tour à tour senti les effluves de l'océan vendéen,
J'ai suivi page après page les joies et les peines,
Les certitudes et les doutes de la frêle Marjolaine.

Et au travers de la vie de Marjolaine,
J'ai envie son amour pour Mathieu,
J'ai haï la prétentieuse Anabelle,
J'aurai aimé occire de mes mains l'odieux Desmoulins.
J'ai senti l'émotion m'étreindre lors du départ
De cette attachante Madame Denada.

Et sur les pas de la douce Marjolaine,
J'ai eu l'impression de suivre les traces
D'une écriveronne à l'âme fleur bleue,
Qui devant un invisible miroir
Se regarde et sourit en y voyant
Le reflet de Marjolaine.

voilà ces quelques lignes pour vous dire ce que j'ai pensé de ce roman que j'ai lu d'une seule traite, vous dire que je partage les nombreux avis sur le mot "tapuscrit", m'étonner également de l'absence de commentaires sur la postface de votre livre dans laquelle vous venez parler avec vos personnages, une postface qui met un terme charmant à un roman agréable à lire et aux multiples rebondissements qui nous font aller chercher le dénouement final que l'on espère dès le début de la relation entre Marjolaine et Mathieu.

amicalement vôtre Alain
Commentaire n°23 posté par alain lefebvre le 04/05/2011 à 16h55
J'ai enfin terminé le "Roman de Marjolaine"...cela prouve que j'ai quand même un peu de temps à moi dans ce métier de fou furieux qu'est l'animation !
Tout d'abord merci à ma coquinou pour son cadeau dédicacé. Cela fait plaisir !
Aaaah Marjolaine ! Une héroïne qui existe en chacune de nous (enfin j'aime le croire), avec un passé tourmenté et des secrets, un camarade de classe retrouvé (avec une amélioration puissance 10 pour le physique...et oui, on dit que les hommes vieillissent mieux)et bien sure une histoire d'amour compliquée.
On s'attache à Marjolaine et Mathieu comme s'ils vivaient avec nous. On vie leur passion dans la lecture de chaque ligne...ils se cachent des choses et on les comprends. Comment réagir s'il s'agissait de notre propre histoire d'amour ?
En bref, un très bon moment passé en compagnie de ces personnages touchants.
Je dois noter un côté amusant durant ma lecture...quand on connait l'écriveronne, on retrouve pleins de petites choses personnelles la concernant...et c'est appréciable quand la personne nous tient à coeur !
Commentaire n°24 posté par Pauline le 21/06/2011 à 12h40
"[...]Un livre rose à emmener à la plage. J'espère que tu me diras sur mon blog si tu as aimé." Je n'ai pas pu lire à la plage à cause de la météo mais je viens tout de même donner mon avis ici!
J'ai lu ton livre très rapidement, pas envie d'attendre pour savoir ce qui allait se passer pour ces personnages si attachants.
Un bon moment d'évasion alors merci!
J'attaque bientôt "La vieille dame, le Rien...et les autres"
Commentaire n°25 posté par Chloé le 18/07/2011 à 20h06

Heureuse que le premier t'ait plu. J'attends ton avis sur les suivants !

A bientôt !

K.

Réponse de K.Rine le 20/07/2011 à 19h31

Quand j'ai reçu ce petit romand j'ai eu peur de me retrouver avec ces romands à l'eau de roses...grrr après avoir adoré Johane et Esteb j'ai eu peur d'être décu 

Mais pas du tout Marjolaine nous emporte dans son Histoire passionante 

à lire et faire partager...

isa

Commentaire n°26 posté par Bercher Isabelle le 02/11/2012 à 19h07

Dès la réception du roman de Marjolaine, je l'ai glissé dans ma valise... J'ai donc eu la grande chance de pouvoir lire une bonne partie de cette histoire sur la terrasse, sous le soleil de Vendée. (Des jaloux ???)

Il a quand même fallu que je le finisse au chaud car le soleil était parti... et je n'arrivais pas à le poser... Je n'avais pas mis le bracelet "Chut, je lis du Karine Carville..." mais... c'était tout à fait ça !!!

Un seul regret : l'avoir fini trop vite ! C'est une très belle histoire, elle est très bien écrite. (Je ne suis pas une experte mais, mais c'est mon ressenti !) Les personnages sont très attachants... Bref : c'était "TROP BIEN !"

Merci, merci merci !

Commentaire n°27 posté par Laure Navarre le 11/03/2013 à 17h51

J'ai devore chaque page du livre ! Les personnages sont tellement bien décrits il est très bien écrit, l'innocence la douceur de marjolaine m'a beaucoup touchee, plus les pages passent plus vous voulez en savoir, leur histoire d amour est tres emouvante !
Bonne continuation à l;auteur et merci pour ce roman

Commentaire n°28 posté par Mariam le 01/08/2013 à 12h17
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés