2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:00

Sophie Adriansen bien sûr !

 

Et oui, mes blogonautes, j'ai remis ça ! À la manière de "J'irai dormir chez vous", j'ai posé quelques questions à Sophie pour mieux comprendre son parcours... À vous de la découvrir !

 

 


 

★★.·¯`★ Bonne lecture ! ★¯`·.★★
Ҡяɪиε

Partager cet article

commentaires

Céline Bou Sejean 04/04/2012


Connais-tu l’histoire de ce Boucicaut de Père Lachaise ? Le Gambetta ignorant la menace annoncée de la crue de la Rennes, s’en va Trinité la Belleville en toute
Gaîté. 


Le Ménilmontant… son Cadet Hoche la tête, et décide de Parmentier la Cité en Croix de Chavaux, tel un Chevaleret, pour le retrouver.


- Ourcq ! Le Pyrénées ne mérite pas de
mourir Bercy. Il est un peu Simplon, mais Gentilly et Passy Monceau… Tout de même Félix Faure de se lancer dans une telle aventure sans Porte Maillot !


Il Billancourt par Quatre-Chemins, bouscule les Kléber Rue de la Pompe, se Cambronne aux derniers espoirs, et à la la fin du Jourdain, complètement Vanneau, il
Courcelles chez son frère, peut-être rentré au Raspail...


Arrivé à Pelleport, il tambourine à la porte de la Maison Blanche.


- Louvre, C’est moi ! 


(Je vous le Couronnes en Miromesnil : Marx Dormoy !)


- Je Mabillon répond le Pantin, un peu Ternes en
allumant la Laumière.


- Tu es donc Maraîchers toi ? Tu étais
Censier faire le Tour Maubourg ?


Ne Brochant pas, le Père Lachaise Bastille. Après avoir Chaussée d’Antin, il propose du Corvisart une Boissière à son frère, et lui offre Anvers de
Vavin.


- La Barbès ! Jasminquiète Trocadéro. T’es
un vraiment un Chardon Lagache ! Quelle Bastille, Ségur !

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog